Historique OCASC

cdsca_geschiedenis.jpg

Historique

A l’exception de l’Institution Royale de Messines et d’un certain nombre d’asbl des Composantes, la quasi-totalité de la politique sociale collective et individuelle de la Défense en Belgique a été regroupée, en pratique, au sein de l’OCASC.

L’Institution Royale de Messines est une fondation qui a été créée par lettres patentes de l’Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche en date du 30 août 1776. Tel que le désirait la Fondatrice, les revenus de l’Institution sont affectés à une aide sous forme de dotations aux bénéficiaires :
«les familles, les veuves et les orphelins des militaires dénués de fortune qui sont morts en service ou devenus invalides, malades ou incapables de pourvoir normalement à l’entretien de leurs enfants.»

L’aide prend généralement la forme de bourses d’études ou de secours financiers pour répondre aux problèmes matériels qui ont une incidence sur l’éducation des enfants. Ainsi, des dizaines d’enfants ont pu poursuivre et, le plus souvent terminer avec succès des études qu’ils n’auraient pu entreprendre faute de moyens financiers. Ils sont choisis en majeure partie sur base d’un travail préparatoire effectué par l’Institution Royale de Messines conjointement avec le Service social de l’OCASC ainsi qu'un nombre important de C.P.A.S. et de médiateurs de dettes. Elle
est ainsi la plus ancienne Institution Publique du pays.

En 1941 fut créé l’Office de Renseignements et d’Aide aux Familles de Militaires (O.R.A.F.). Ce bureau s’est surtout consacré aux prestations sociales individuelles tandis que l’OCASC était responsable, jusqu’à fin 1998, de l’accompagnement social collectif des bénéficiaires. Les opérations humanitaires auxquelles participent les Forces Armées ont généré une approche d’ensemble nouvelle du soutien psychosocial. Il est devenu nécessaire d’accorder une plus grande attention aux familles des militaires qui sont en mission. Aussi l’assistance n’est-elle pas exclusivement conçue pour les militaires mais également pour leur famille.

Au 1er janvier 1999, en vertu d’un Arrêté Royal, l’O.R.A.F. a été intégré dans l’offre de services de l’OCASC.

Entre 1945 et 1973, en raison de la présence de troupes d’occupation belges en Allemagne (FBA), un certain nombre d’organismes ont été créés pour assurer l’encadrement social, culturel et commercial des militaires et de leurs familles, tels que Famille-jeunesse FBA, le Logis Militaire (en Belgique uniquement), la Cantine Militaire Centrale, FAMILVAC, Culture et Loisirs et la Caisse Hypothécaire MARS.
L’OCASC, institué en 1973, a regroupé ces divers organismes.

Le Service Social Civil, une asbl à caractère social créée en 1964, avait pour objectif d’apporter un soutien spécifique au personnel civil de la Défense.
L’unification de la structure, ainsi que la suppression de l’Administration Civile Générale (ACG) qui en a découlé, ont entraîné une fusion des services sociaux des personnels militaire et civil le 1er août 2006.

 

Infocom